soleil

A S T I   6 6    à Perpignan   Solidarité avec les Travailleu-rs-ses Immigrés

Nous sommes le jeudi 29 octobre 2020

ASTI 66, Perpignan

Image aléatoire

ASTI : Association de Solidarité avec Tous les ImmigrésCréée en 2002.
La FASTI regroupe toutes les Associations de Solidarité avec Tous les Immigrés (ASTI) en France.Présentation

Le site est en cours de réalisation. Toutes les pages ne sont pas encore disponibles.

ASTI 66
Adresse: : Place de l'huile - 66000 Perpignan
Contact : Josie BOUCHER Présidente Téléphone : 04.68.62.01.47 Courriel : asti.perpignan@gmail.com
Horaire d'ouverture : Permanences juridiques : mercredi, de 15 h 00 à 18 h 00

Nos activités :

Pages Infos : 1 2 3 4 5 6

Manifestation le 11 avril 2018 - Soutien des Sans Papiers

image Grand Rassemblement devant la Préfecture
le mercredi 11 avril à 18 h 00


- pour la régularisation de tous les sans papiers
- pour l'annulation des OQTF et des assignations à résidence ainsi que des expulsions
- pour un hébergement immédiat de tous les demandeurs d'asile
- pour l'attribution de logements dignes à tous les déboutés du droits d'asile

AFPS - ASTI - Bouge Toit - CGT - CIMADE - CNT - CNT SO - Coup de Soleil - CUP - EELV - FSU - LDH - Génération.s - MRAP - NPA - PCF - RESF - Solidaires

 

Le film RAZZIA, de Nabil Ayouch, le jeudi 8 mars 2018 au Castillet (centre ville)

image L’association Coup de Soleil des Pyrénées Orientales vous propose un cycle de rencontres et d’échanges sur les sociétés maghrébines en mouvement et au-delà, les enjeux qui secouent le monde arabe contemporain.
Ce cycle comportera quatre rencontres, sous forme de projection-débat.
Il débutera le 8 mars à 19H, au cinéma Le Castillet (centre Ville), projection en avant première de

RAZZIA, un film de Nabil Ayouchavec MaryamTouzani, AriehWorthalter, Abdelilah Rachid.

Bande annonce

« A Casablanca, entre le passé et le présent, cinq destinées sont reliées sans le savoir. Différents visages, différentes trajectoires, différentes luttes mais une même quête de liberté. Et le bruit d’une révolte qui monte… »

Après le très controversé Much Loved, Nabil Ayouch est de retour avec un film aux ambitions folles : Razzia. Rien de moins qu'une oeuvre chorale, avec au moins 5 intrigues distinctes, commençant en 1982 dans les montagnes de l'Atlas et se terminant de nos jours dans les rues de Casablanca. Une ville au bord de la crise de nerfs peuplée de personnages en quête de libertés individuelles,...
« Ces personnages existent, ils sont inspirés par des gens que j’ai rencontrés, explique Nabil Ayouch. Ils se débattent avec leurs rêves, leurs frustrations, ils essaient d’exister au sein d’une société qui les étouffe. »

 

l'Observatoire pour le Respect des Droits et Libertés

image Projection du film "Portraits d'Urgence", sur l'état d'urgence. Suivi d'un débat avec une des réalisatrice.

Vendredi 9 février 2018 à 19 h 00 au cinéma Castillet (centre ville)

Après deux ans d'état d'urgence avec ses lourdes conséquences sur nos droits démocratiques, ces mesures d'exception sont entrées dans la loi. .
À travers cinq portraits de personnes touchées différemment par une restriction de liberté, cette série documentaire raconte leur quotidien bouleversé et leur ressenti vis-à-vis de l’état d’urgence, à l’heure où celui-ci vient d'entrer dans le droit commun.

La projection sera suivie par un débat en présence d'une des réalisatrice et du secrétaire national du syndicat de la magistrature

 

Les dernières annonces !

Criminalisation des étrangers et des personnes qui les hébergent.
photo Manif à Perpignan photo Belgique photo

Hébergeurs bénévoles et défenseurs des droits de l’Homme réclament la démission de Theo Francken, le secrétaire d’État belge à l’immigration. La réaction citoyenne, qui permet d’héberger des centaines de migrants chaque soir, contribue à décrédibiliser le gouvernement .

Theo Francken, secrétaire d’État à l’Asile et à la migration, divise profondément les Belges. Extrêmement populaire en Flandre, ce membre du parti nationaliste flamand (N-VA) suscite aussi l’indignation d’ONG et de citoyens des deux côtés de la frontière linguistique, en raison de ses positions agressives envers les migrants.

 

L'Asti 66 aux côtés des immigrés dans les Pyrénées-Orientales

image Le Barcarès, Campôme et Vernet-les-Bains ont accepté d’accueillir des réfugiés suite à la crise des migrants. Mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg selon Josie Boucher, présidente de l’Asti 66.L’association créée en 2002 et qui essaie d’aider les sans-papiers, avec 3 squats déjà ouverts à Perpignan, et ce n’est peut-être pas fini.
L’Asti tient ses permanences chaque mercredi à Perpignan, Place de l'huile (à côté de la médiathèque).
Le tout grâce à une quinzaine de bénévoles. Un chiffre en hausse depuis 2 ans, mais qui ne demande qu’à s’étoffer.
Prochaine action: un cortège spécifique dans la manifestation du 1 mai.

entretien sur RTL 2

 

Pages Infos : 1 2 3 4 5 6
haut de page
version php = 7.2.34    Administration  -  site créé par Denis Lambert, à Perpignan. Pour tout renseignement, contactez Villa Flore
Nb total de visiteurs: 6769 Nb de visiteurs aujourdhui: 2 Nb visiteurs connectés: 1
On n'hérite pas de la terre de ses parents ... On l'emprunte à ses enfants (Saint-Exupéry) ... Protégeons la ...