soleil

A S T I 6 6 à Perpignan   Solidarité avec les Travaill-euses-eurs Immigrés

Nous sommes le mardi 11 août 2020

Commission Femmes

Image aléatoire

La Commission Femmes de l' ASTI est une commission « non mixte » qui a pour objet de réfléchir sur les questions concernant les femmes, en particulier les femmes immigrées, ou issues de l’immigration.

La violences contre les femmesPublications

Constat :
L’oppression et les discriminations sont amplifiées pour les Femmes Immigrées :

- En tant que femme, violence du système patriarcal
- Du fait de leur origine, violences racistes
- Par l’absence d’un statut juridique autonome, violence du système de répression

Les lois françaises n’ont jamais tenues compte des Femmes Immigrées en tant que telles, en ne les considérant que par rapport à leur mari ou à leurs enfants.

La mondialisation renforce la domination des hommes sur les Femmes, dégradant de plus en plus la situation et la place des femmes dans les sociétés et engendrant l’émergence du caractère politique des violences sexistes (quelques soient leurs natures).
Les Femmes Immigrées aspirent à la liberté, certaines se battant dans leurs pays d’origine pour conquérir cette liberté. D’autres fuient les violences, les contraintes et la dépendance dues à la domination patriarcale. Persécutées par ce que femmes elles sont contraintes à l’exil.

Nous revendiquons :

- La solidarité avec les femmes persécutées
- La mise en place d’une véritable protection des femmes victimes des violences (violences coutumières, violences conjugales.)
- La reconnaissance du droit des femmes étrangères et françaises
- L'ouverture des frontières et le droit à la libre circulation des individus et à la libre installation des personnes
- L'autonomie juridique des femmes
- La citoyenneté pleine et entière sans discrimination qu’elle vienne des lois françaises ou des lois et traditions des pays d’origine
- L'application des lois françaises en lieu et place des statuts personnels sur le territoire français
- La régularisation des femmes sans-papiers avec une carte de résidente de 10 ans
- L’abrogation des lois Sarkozy
- Le retrait de la Loi sur la Sécurité Intérieure criminalisant les personnes prostituées par l’intermédiaire du délit de racolage

C’est à ce titre que nous avons travaillé dans une démarche unitaire, au sein de l’ Action et Droits des Femmes Migrantes et Exilées (ADFEM) à l’adoption d’une loi par l’Assemblée Nationale qui constitue une protection effective et efficace des femmes immigrées.

Commission Femmes de la FASTI


haut de page
version php = 7.2.33    Administration  -  site créé par Denis Lambert, à Perpignan. Pour tout renseignement, contactez Villa Flore
Nb total de visiteurs: 5528 Nb de visiteurs aujourdhui: 12 Nb visiteurs connectés: 1
On n'hérite pas de la terre de ses parents ... On l'emprunte à ses enfants (Saint-Exupéry) ... Protégeons la ...